Vous résidez en Israël, où la procédure CEF n'a pas été mise en place, voici comment rejoindre l'enseignement supérieur français.

 

Comment s'inscrire dans un établissement français ?

La quasi-totalité des établissements français disposent d'un site web (tous sont mentionnés dans notre catalogue), très utile pour nouer un premier contact.

Si vous souhaitez rejoindre l'enseignement supérieur français en 1ère et 2ème année de licence à l'université, en 1ère année commune aux études de santé (médecine, pharmacie, odontologie et sage-femme) ou en 1ère année dans une école nationale d'architecture, vous devez effectuer une demande d'admission préalable (DAP) auprès du service culturel de votre pays de résidence. Cette procédure particulière débute en janvier de chaque année et obéit à un calendrier très strict.

Le recours au dispositif d'inscription en ligne, "Admission post bac" est obligatoire dans tous les autres cas pour rejoindre l'enseignement supérieur français en 1ère année.

Si vous postulez en 2ème année ou plus, prenez directement contact avec le ou les établissements de votre choix en vue de votre inscription.

Faut-il contacter plusieurs établissements ?

Il est conseillé de conduire simultanément au moins 3 demandes d'inscription auprès d'établissements différents quelle que soit la procédure suivie.

Vous devez savoir que certains établissements reçoivent beaucoup plus de demandes d'inscription qu'ils ne peuvent accueillir d'étudiants. Il existe toujours des solutions alternatives pour recevoir un enseignement de même qualité.

Quand répondent les établissements ?

Les réponses des établissements peuvent s'étaler du 15 juin au 15 septembre pour un début des cours en octobre.
Il faut en tenir compte, car cela signifie que dans certains cas, vous n'aurez guère plus d'un mois pour préparer concrètement votre départ.

L'inscription définitive

A votre arrivée en France, vous effectuerez , comme tous les autres étudiants, la dernière démarche avant de rejoindre vos cours : l'inscription définitive, qui comporte à l'université un volet administratif et un volet pédagogique.

Votre établissement vous remettra alors un certificat de scolarité et une carte d'étudiant. Ces deux documents confirment votre statut juridique d'étudiant. La délivrance de ces documents se fait en main propre, généralement après paiement complet des droits d'inscription.